0 / 0
Retourner à la version anglaise de la documentation
Foire aux questions
Foire aux questions

Foire aux questions

Recherchez les réponses aux questions fréquemment posées sur Cloud Pak for Data en tant que service.

Comptes et configuration

Cloud Pak for Data as a Service

Dépréciations

Consultez Changements et dépréciations des plans de service.

Projets

IBM Cloud Object Storage

IBM Watson Knowledge Catalog

Blocs-notes

Sécurité et fiabilité

Partage et collaboration

IBM Watson Machine Learning

Watson OpenScale

Comptes et configuration

Comment s'inscrire à Cloud Pak for Data as a Service ?

Accédez à Cloud Pak for Data as a Service.

Pour les URL d'autres régions, voir Dans quelles régions peut-on mettre à disposition Cloud Pak for Data as a Service ?.

Peut-on essayer gratuitement Cloud Pak for Data as a Service ?

Oui, lorsque vous vous inscrivez à Cloud Pak for Data as a Service, vous mettez automatiquement à disposition des versions Lite de certains des services de base, qui sont gratuites. De nombreux services ont des plans gratuits. Accédez à Cloud Pak for Data as a Service.

Comment puis-je obtenir le plus d'environnement d'exécution possible à partir de mon plan Lite Watson Studio ?

Le plan Lite Watson Studio autorise 10 CUH par mois. Vous pouvez optimiser votre CUH disponible en définissant vos actifs de manière à utiliser des environnements avec des taux de CUH plus faibles. Par exemple, vous pouvez Modifier votre environnement de bloc-notes. Pour afficher les environnements disponibles et les CUH requises, accédez à la page du catalogue des services pour Watson Studio.

Dans quelles régions peut-on mettre à disposition Cloud Pak for Data as a Service ?

Actuellement, vous pouvez mettre à disposition Cloud Pak for Data as a Service et les services Watson Studio, Watson Machine Learninget Watson Knowledge Catalog dans les régions IBM Cloud suivantes:

Toutefois, certaines régions autres que Dallas ont des limitations. Consultez Limitations régionales.

Voir Régions IBM Cloud.

Vous pouvez mettre à disposition d'autres services à utiliser avec Watson Studio dans n'importe quelle région. Voir Création et gestion des services IBM Cloud.

Comment obtenir une version gratuite de Watson Studio ?

Si vous êtes connecté à Cloud Pak for Data en tant que service, dans la page d'accueil, recherchez la section Démarrage rapide et cliquez sur Génération et gestion de modèles ML. Cliquez ensuite sur Provision Watson Studio. Si vous ne voyez pas l'option de provisionner Watson Studio, vous l'avez déjà mise à disposition.

Vous pouvez également accéder au catalogue de services pour la mise à disposition d'un plan Lite. Ouvrez le menu de navigation et sélectionnez Services > Catalogue de services, puis Watson Studio. Si vous ne voyez pas le bouton Créer pour créer un plan Lite, vous avez déjà un plan Lite.

Vous ne pouvez fournir qu'un seul plan Lite de Watson Studio. Voir Plans Watson Studio.

Vous aurez également besoin des droits d'accès appropriés aux ressources du compte, comme décrit dans la documentationIBM Cloud : Gestion de l'accès aux ressources.

Pourquoi le bouton Créer est désactivé lorsque j'essaie de fournir Watson Studio ?

Le bouton Créer n'est pas disponible si vous disposez d'une instance Watson Studio Lite existante dans votre compte ou si vous n'avez pas coché la case des contrats de licence.

Si vous disposez d'un plan Lite de Watson Studio, vous ne pouvez créer qu'une seule instance du service. Vous pouvez voir vos services existants dans la console IBM Cloud sur la page Liste de ressources. Sinon, à partir de Cloud Pak for Data en tant que service, ouvrez le menu de navigation et choisissez Services > Instances de service.

Voir Plans Watson Studio.

Pourquoi ne puis-je pas accéder à Watson Studio?

Si vous ne parvenez pas à accéder à Watson Studio, vérifiez que les conditions suivantes sont remplies:

  1. Vous êtes connecté à un compte IBM Cloud .

  2. Pour ce compte, le service Watson Studio est mis à disposition via le catalogueIBM Cloud ou le catalogueCloud Pak for Data as a Service. L'instance de service Watson Studio est répertoriée sous RessourcesIBM Cloud ou sous Instances de service dans Cloud Pak for Data as a Service. Si Watson Studio n'est pas répertorié, mettez à disposition une nouvelle instance.

  3. L'instance de service Watson Studio peut être répertoriée sous un autre compte IBM Cloud . Si vous êtes membre de plusieurs comptes IBM Cloud , changez de compte pour rechercher l'instance de service sous un autre compte.

  4. Vérifiez que vous disposez des droits appropriés pour accéder à Watson Studio. Votre administrateur de compte accorde les droits requis. Pour une description des rôles et des droits, voir Rôles dans Cloud Pak for Data as a Service.

  5. Vous accédez au service Watson Studio qui utilise le lien de la région dans laquelle votre service a été mis à disposition. Consultez Limitations régionales pour plus d'informations sur les fonctions qui ne sont pas actuellement disponibles dans votre région. Voici les liens vers Cloud Pak for Data as a Service pour chaque région:

Pourquoi ne puis-je pas voir tous mes projets et catalogues d'une région à l'autre ?

Pour certains plans d'offre, vous pouvez mettre à disposition des services Watson Studio et Watson Knowledge Catalog dans plusieurs régions des services IBM Cloud. Toutefois, vos projets, catalogues et données sont propres à la région dans laquelle ils ont été sauvegardés et sont accessibles uniquement à partir des services de cette région. Vous devez changer de région pour afficher les projets, les catalogues et les données de cette région.

Comment effectuer une mise à niveau ?

Lorsque vous êtes prêt à mettre à niveau Cloud Pak for Data as a Service ou l'un des services que vous avez créés dans Cloud Pak for Data as a Service, vous pouvez effectuer la mise à niveau sans perdre votre travail ou vos données.

Vous devez être le propriétaire ou l'administrateur du compte IBM Cloud d'un service pour le mettre à niveau. Voir Mise à niveau de Cloud Pak for Data en tant que service et services.

Comment puis-je obtenir le rôle IAM Editeur pour que je puisse fournir des instances de service ?

Si vous tentez de mettre à disposition une instance d'un service, par exemple, le service Visual Recognition, il est possible que le message d'erreur suivant s'affiche :

Vous n'avez pas les droits requis pour créer une instance. Vous devez être affecté au rôle Éditeur ou au rôle Opérateur d'IAM ou à un rôle supérieur. Demandez au propriétaire de compte de mettre à jour votre accès.

Pour obtenir le rôle IAM Éditeur :

  1. Recherchez le propriétaire ou l'administrateur du compte IBM Cloud.
  2. Demandez à obtenir le rôle IAM Editeur pour le groupe de ressources.

Comment trouver le propriétaire de mon compte IBM Cloud ?

Si vous disposez d'un compte d'entreprise ou travaillez dans un IBM Cloud que vous ne possédez pas, vous devrez peut-être demander à un propriétaire de compte de vous donner accès à un catalogue ou à un autre rôle.

Pour trouver le propriétaire de votre compte IBM Cloud :

  1. Dans Cloud Pak for Data en tant que service, choisissez Administration > Accès (IAM).
  2. Dans le menu avatar, vérifiez que vous êtes dans le bon compte ou que vous changez de compte, si nécessaire.
  3. Cliquez sur Utilisateurs et recherchez le nom d'utilisateur avec le mot owner en regard de celui-ci.

Pour comprendre les rôles, voir Rôles dans Cloud Pak for Data as a Service. Pour déterminer vos rôles, voir Détermination de vos rôles.

Cloud Pak for Data as a Service

Qu'est-ce que Cloud Pak for Data as a Service ?

Cloud Pak for Data as a Service offre une interface unique et cohérente pour un ensemble de services de base IBM Cloud et les services associés. Les services de base sont Watson Studio, Watson Machine Learning, Watson OpenScale, Watson Knowledge Catalog, Watson Query, DataStage, Match 360et Cognos Dashboard Embedded. Vous pouvez ajouter d'autres services pour stocker vos données ou développer des applications Watson.

Voir Présentation de Cloud Pak for Data as a Service.

Pourquoi le nom du produit a-t-il changé pour devenir Cloud Pak for Data as a Service ?

Votre nom de produit a été remplacé par Cloud Pak for Data as a Service car vous disposez de Watson Studio, Watson Machine Learningou Watson Knowledge Catalog, ainsi que d'un autre service dans le catalogue de services Cloud Pak for Data as a Service , tel que DataStage. Les fonctions, les plans et les coûts des services restent inchangés.

Voir Relations entre les services Watson Studio et Watson Knowledge Catalog et Cloud Pak for Data as a Service.

Quelle est la différence entre Watson Studio et Cloud Pak for Data en tant que service ?

Watson Studio est un service unique alors que Cloud Pak for Data as a Service est un ensemble de services, qui comprend Watson Studio parmi ses services de base. Les fonctions de Watson Studio sont les mêmes dans les deux cas.

Voir Présentation de Cloud Pak for Data as a Service.

Quelle est la différence entre Cloud Pak for Data 4.0 et Cloud Pak for Data en tant que service ?

Cloud Pak for Data 4.0 est un logiciel que vous devez installer et gérer alors que Cloud Pak for Data as a Service est un ensemble de services IBM Cloud qui sont intégralement gérés par IBM.

Voir Différences entre les déploiements Cloud Pak for Data.

Cloud Pak for Data as a Service inclut-il un plan d'abonnement ?

Oui, Cloud Pak for Data as a Service inclut un plan d'abonnement. Voir Mise à niveau vers un compte d'abonnement Cloud Pak for Data as a Service.

Avec quelles connexions Cloud Pak for Data as a Service est-il utilisable ?

Cloud Pak for Data as a Service supporte de nombreuses sources de données. Pour plus d'informations, voir Types de connexion.

Projets

Comment démarrer un nouveau projet pour Watson Studio ?

Connectez-vous à Cloud Pak for Data as a Service pour accéder à votre page d'accueil. Cliquez sur le lien Créer un projet.

Vous pouvez afficher tous vos projets en ouvrant le menu de navigation et en sélectionnant Afficher tous les projets dans la section Projets.

Regardez la vidéo présentant la création d'un projet pour savoir comment créer un projet vide et un projet à partir d'un fichier.

Pourquoi ne puis-je pas créer un projet à partir d'un fichier de projet .ZIP exporté ?

Si vous voyez une erreur indiquant que le fichier .zip ne contient pas de projet Watson Studio , vous pouvez essayer d'importer un fichier .zip à partir d'une plateforme différente.

Vous pouvez importer un projet à partir d'un fichier sur votre système local uniquement si le fichier .zip que vous sélectionnez a été exporté à partir d'un projet Cloud Pak for Data as a Service en tant que fichier compressé. Vous ne pouvez pas importer un fichier compressé ayant été exporté d'un projet dans IBM Cloud Pak for Data.

Voir Importation d'un projet.

Comment charger des fichiers très volumineux dans son projet ?

Vous ne pouvez pas charger des fichiers de données de plus de 5 Go dans votre projet à partir de Watson Studio. Si vos fichiers sont plus volumineux, vous devez utiliser l'API Cloud Object Storage et charger les données en plusieurs fois. Pour utiliser directement Cloud Object Storage sur IBM Cloud, reportez-vous à la rubrique présentant les commandes curl.

Voir Ajout de très gros objets à l' Cloud Object Storage d'un projet.

Comment choisir l'outil à utiliser ?

L'outil dont vous avez besoin dépend du type de données, de l'action que vous souhaitez effectuer sur vos données et du niveau d'automatisation que vous souhaitez appliquer. Pour trouver l'outil approprié, voir la rubrique Sélection d'un outil.

Pourquoi le service IBM Analytics Engine qui vient d'être créé n'a-t-il pas de clé de ressource ?

Lorsque vous créez un service IBM Analytics Engine à partir de Watson Studio et que vous essayez d'associer le service à votre projet Watson Studio , un message s'affiche pour vous indiquer que le service Analytics Engine sélectionné ne possède pas de clé de ressource.

Pour créer une clé de ressource permettant d'associer un service Analytics Engine à un projet :

  1. Créez des données d'identification de service wdp-writer dans IBM Cloud pour votre service Analytics Engine :

    1. Sélectionnez votre service Analytics Engine dans la liste de ressources de votre tableau de bord dans IBM Cloud.
    2. Cliquez sur Données d'identification, puis sur Nouvelles données d'identification. Nommez le nouveau droit d'accès wdp-writer, lui donnez le rôle Writer et cliquez sur Ajouter.
  2. Réinitialisez le mot de passe du cluster en cliquant sur Gérer et Réinitialiser sous les données d'identification du cluster. Copiez le mot de passe affiché et sauvegardez-le quelque part. Par défaut, le nom d'utilisateur est clsadmin.
  3. Associez le service Analytics Engine à votre projet Watson Studio. Dans l'onglet Gérer de votre projet, sélectionnez la page Services et intégrations et, dans la section IBM Services , cliquez sur Associer un service * *.
  4. Sélectionnez votre service dans l'onglet Existant et fournissez le nom d'utilisateur et le mot de passe.

Vous pouvez maintenant sélectionner le service dans votre projet, par exemple pour exécuter un bloc-notes.

Remarque: Si un administrateur réinitialise le mot de passe du cluster, vous devrez supprimer le service associé de tous les projets, réinitialiser le mot de passe du cluster, puis réassocier le service.

IBM Cloud Object Storage

Quels éléments sont sauvegardés dans IBM Cloud Object Storage pour les projets et les catalogues ?

Lorsque vous créez un projet ou un catalogue, vous indiquez un espace IBM Cloud Object Storage et créez un compartiment dédié à ce projet ou à ce catalogue. Ces types d'objet sont stockés dans le compartiment IBM Cloud Object Storage du projet ou du catalogue :

  • Fichiers pour des actifs de données que vous avez transférés dans le projet ou le catalogue.
  • Fichiers associés à des actifs opérationnels, tels que les blocs-notes, les tableaux de bord et les modèles.
  • Métadonnées sur les actifs, telles que la description, les étiquettes, les commentaires ou les révisions de l'actif.

Doit-on mettre à niveau IBM Cloud Object Storage lors de la mise à niveau des services de base ?

Vous devez mettre à niveau votre instance IBM Cloud Object Storage uniquement lorsque vous ne disposez pas de suffisamment d'espace de stockage. Les services de base peuvent utiliser n'importe quel plan IBM Cloud Object Storage et vous pouvez mettre à niveau n'importe quel service de base ou le service IBM Cloud Object Storage indépendamment.

Pourquoi ne peut-on pas ajouter de l'espace de stockage à un projet existant ou voir la sélection IBM Cloud Object Storage dans la boîte de dialogue Nouveau projet ?

IBM Cloud Object Storage nécessite l'exécution d'une étape supplémentaire pour les utilisateurs qui ne possèdent pas de privilèges d'administration. L'administrateur de compte doit autoriser les utilisateurs non administrateurs à créer des projets.

Si vous disposez de privilèges d'administrateur et que vous ne voyez pas la dernière version d'IBM Cloud Object Storage, faites une nouvelle tentative ultérieurement car la mise en cache côté serveur peut retarder l'affichage des dernières valeurs utilisées.

Watson Knowledge Catalog

Qu'est-ce que Watson Knowledge Catalog ?

Watson Knowledge Catalog est un référentiel de métadonnées d'entreprise basé sur un cloud qui permet de cataloguer des actifs de connaissances et d'analyse, y compris des données structurées et non structurées quel que soit leur emplacement, afin de pouvoir facilement y accéder et les utiliser pour alimenter les sciences des données et l'intelligence artificielle. Pour certains types de source, Watson Knowledge Catalog peut reconnaître et enregistrer automatiquement des actifs de données au niveau de la connexion établie. Au fur et à mesure qu'ils sont ajoutés au catalogue, les actifs sont automatiquement indexés et classés, ce qui facilite la recherche, la compréhension, le partage et l'utilisation des actifs par les utilisateurs, tels que les ingénieurs en traitement de données, les spécialistes des données, les intendants de données et les analystes métier. La recherche et les recommandations basées sur l'intelligence artificielle guident les utilisateurs vers les actifs les plus pertinents du catalogue en fonction de la compréhension des relations entre les actifs, du mode d'utilisation des actifs et des connexions sociales entre les utilisateurs.

Watson Knowledge Catalog fournit également une infrastructure de gouvernance intelligente et robuste qui vous permet de définir et d'appliquer des données et des stratégies d'accès afin de garantir que les données appropriées sont destinées aux personnes appropriées.

Grâce aux termes métier de Watson Knowledge Catalog, les utilisateurs peuvent créer un vocabulaire métier commun et les associer à vos actifs, stratégies et règles, en fournissant la passerelle entre le domaine métier et vos actifs techniques.

Quelle est la différence entre un catalogue et un projet ?

Un catalogue est l'endroit où vous partagez des actifs dans l'entreprise. Un projet est l'endroit où vous utilisez des actifs avec des équipes plus réduites. Un catalogue d'entreprise peut comporter des milliers d'actifs partagés avec des centaines d'utilisateurs. Les projets sont conçus pour permettre à une équipe de collaborateurs de travailler avec quelques actifs pour un objectif spécifique, tel que le développement d'un modèle d'intelligence artificielle ou la préparation de données, à l'aide de Watson Studio.

Quels sont les sources de données et les types d'actif pris en charge ?

Watson Knowledge Catalog reconnaît plus de 50 types de connecteurs aux différentes sources de données sur site ou dans le cloud. Pour plus d'informations, voir Types de connexion.

Watson Knowledge Catalog prend également en charge d'autres types d'actif, tels que des données structurées, des données non structurées, des modèles et des blocs-notes.

Comment charger des fichiers très volumineux dans son catalogue ?

Vous ne pouvez pas charger des fichiers de données de plus de 5 Go dans votre catalogue à partir de Watson Knowledge Catalog. Pour ajouter un fichier de plus de 5 Go à un catalogue, téléchargez le fichier dans IBM Cloud Object Storage, puis ajoutez-le en tant qu'actif de données connecté.

Doit-on déplacer ses données dans Watson Knowledge Catalog ?

Non, vous pouvez conserver toutes vos données dans leurs référentiels existants ou vous pouvez télécharger des fichiers locaux dans l'environnement IBM Cloud Object Storage associé au catalogue. C'est à vous de décider.

Watson Knowledge Catalog stocke et gère uniquement les métadonnées de vos actifs.

Combien d'actifs puis-je avoir dans les catalogues ?

Le nombre total d'actifs que vous pouvez avoir dans tous vos catalogues dépend de votre plan :

  • Plan Lite : 50 actifs autres que des connexions et un nombre illimité d'actifs de connexion
  • Plan standard (à partir du 02 mai 2022): actifs illimités
  • Plan Enterprise Bundle (à partir du 02 mai 2022): actifs illimités

Si vous avez mis à disposition un plan avant le 2 mai 2022, vous disposez des limites suivantes:

  • Plan Standard existant: 500 actifs
  • Plan Enterprise existant: actifs illimités
  • Plan professionnel existant: actifs illimités

Voir Plans d'offre Watson Knowledge Catalog.

Watson Knowledge Catalog fournit-il des services de stratégie ?

Watson Knowledge Catalog inclut un moteur d'application de stratégie automatisé qui détermine les résultats en fonction des stratégies et de l'action effectuée. Watson Knowledge Catalog permet de configurer vos stratégies dans le système et de restreindre l'accès aux données en fonction des stratégies définies.

Watson Knowledge Catalog fournit-il des services de classification ?

Pour les catalogues gouvernés qui sont créés avec l'application de règles de protection des données, Watson Knowledge Catalog classe automatiquement les colonnes de vos actifs de données relationnelles lors de leur ajout au catalogue. Plus de 160 classes de données pour les colonnes sont fournies, y compris les noms, les courriels, les adresses postales, les numéros de carte de crédit, les permis de conduire, les numéros d'identification du gouvernement, la date de naissance, l'information démographique, le numéro DUNS, et plus encore. Pour les catalogues non gouvernés qui n'appliquent pas de règles de protection des données, un utilisateur peut choisir de classer, ou de profiler, un actif de données relationnelles, mais les actifs ne sont pas automatiquement classés. Les catalogues profilent également les actifs de données non structurées. Pour plus d'informations, consultez la rubrique relative au profilage des actifs.

Watson Knowledge Catalog possède-t-il des fonctions de préparation des données ?

Oui, des fonctions de préparation des données sont disponibles dans Data Refinery, qui fait partie de Watson Knowledge Catalog. Data Refinery fournit un ensemble étendu de fonctions qui permettent non seulement de reconnaître, de nettoyer et de transformer des données via des opérations intégrées mais également d'avoir de puissants outils de profilage et de visualisation, tels que des schémas et des graphiques, pour vous aider à interagir avec vos données et à les comprendre.

Les stratégies d'accès aux données et de transformation définies dans Watson Knowledge Catalog sont également appliquées dans Data Refinery pour garantir que les données sensibles provenant de catalogues gouvernés restent protégées.

Peut-on configurer des groupes d'accès pour des personnes de secteurs d'activité et de rôles différents ?

Vous pouvez configurer des groupes d'accès via votre compte IBM Cloud dans la zone Identity and Asset Management (IAM).

Une fois que vous avez configuré les groupes d'accès, vous pouvez les ajouter sur la page Contrôle d'accès d'un catalogue afin que tous les membres des groupe d'accès puissent accéder au catalogue avec les mêmes autorisations. Pour plus d'informations, voir Ajout de groupes d'accès.

Watson Knowledge Catalog utilise-t-il Apache Atlas pour son référentiel de métadonnées ?

Watson Knowledge Catalog utilise son propre magasin local pour les métadonnées.

Watson Knowledge Catalog s'exécute dans un espace de stockage de persistance "cloud-native", qui peut répondre aux besoins de la plateforme en matière de performances, de disponibilité et d'évolutivité.

Lors de l'ajout d'actifs à partir d'un catalogue ou d'un projet, ou lors de la publication d'actifs dans un catalogue à partir d'un projet, le projet et le catalogue doivent remplir les critères suivants :

  • Vous devez être membre du même compte Cloud Pak for Data as a Service dans IBM Cloud que le propriétaire du catalogue ou, si votre société a configuré la fédération SAML sur IBM Cloud, vous devez être dans la même société que le propriétaire du catalogue.
  • Si vous souhaitez ajouter des actifs du catalogue au projet, vous devez décider de limiter les personnes qui peuvent être des collaborateurs du projet. Si vous souhaitez publier des actifs dans un catalogue, vous n'avez pas besoin de restreindre le projet.
  • Vous devez choisir IBM Cloud Object Storage lorsque vous créez un projet. Vous devez configurer le propriétaire de l'instance IBM Cloud Object Storage ou bien l'instance IBM Cloud Object Storage doit être configurée pour permettre la création du projet.

Dans l'écran de catalogue, le menu déroulant du projet cible lors de l'ajout d'actifs à un projet répertorie uniquement les projets qui répondent à tous ces critères.

Lorsque je crée des règles de protection des données, à quels catalogues s'appliquent-elles ?

Les règles de protection des données sont limitées au compte IBM Cloud. Elles s'appliquent aux actifs de tous les catalogues gouvernés qui appartiennent au même compte IBM Cloud qu'elles.

Les règles de protection des données affectent-elles les données des sources de données externes ?

Non, Watson Knowledge Catalog est un catalogue de données conçu pour la recherche de données.

Les règles de protection des données affectent uniquement la façon dont les données apparaissent dans le catalogue. Les règles de protection des données n'affectent pas les utilisateurs qui accèdent directement à des sources de données externes.

Pourquoi ne puis-je pas ajouter de règles ou d'autres artefacts de gouvernance ?

Vous devez avoir des autorisations spéciales pour créer des artefacts de gouvernance tels que des stratégies (ou politiques), des termes du métier, des classes de données, des règles et des jeux de données de référence. Vous devez également être membre d'une catégorie avec un rôle vous autorisant à créer des artefacts dans cette catégorie. Consultez Gestion des artefacts de gouvernance.

Blocs-notes

Peut-on installer des bibliothèques ou des packages pour utiliser ses blocs-notes ?

Vous pouvez installer des bibliothèques Python et Scala et des packages R via un bloc-notes, et ces bibliothèques et packages seront disponibles pour tous vos blocs-notes qui utilisent le même modèle d'environnement. Pour connaître les instructions, voir la rubrique décrivant l'importation de bibliothèques personnalisées ou tierces. Si vous recevez un message d'erreur indiquant que des dépendances de système d'exploitation sont manquantes lors de l'installation d'une bibliothèque ou d'un package, signalez-le à IBM en cliquant sur l'icône de discussion. Pour afficher les bibliothèques et les packages préinstallés et les bibliothèques et les packages que vous avez installés à partir d'un bloc-notes, exécutez la commande appropriée :

  • Python : !pip list
  • R : installed.packages()
  • Scala : Cliquez sur l'icône Informations sur le bloc-notes, puis sur Environnement.

Puis-je appeler des fonctions qui sont définies dans un bloc-notes à partir d'un autre bloc-notes?

Il n'est pas possible d'appeler un bloc-notes à partir d'un autre bloc-notes dans Watson Studio. En revanche, vous pouvez placer le code commun dans une bibliothèque en dehors de Watson Studio, puis l'installer.

Peut-on ajouter des extensions de bloc-notes arbitraires ?

Non, vous ne pouvez pas étendre vos capacités de bloc-notes en ajoutant des extensions arbitraires en tant que personnalisation car toutes les extensions de bloc-notes doivent être préinstallées.

Comment accéder aux données d'un fichier CSV dans un bloc-notes ?

Après avoir chargé un fichier CSV dans l'espace de stockage d'objets, choisissez l'une des options de création d'un DataFrame ou d'une autre structure de données, dans le menu Insérer dans le code sous le nom de fichier. Pour plus d'instructions, voir la rubrique décrivant le chargement des données et l'accès aux données.

Comment accéder aux données d'un fichier compressé dans un bloc-notes ?

Après avoir chargé le fichier compressé dans l'espace de stockage d'objets, procurez-vous les données d'identification du fichier à l'aide du menu Insérer dans le code sous le nom de fichier. Utilisez ensuite cette fonction pour sauvegarder le fichier à partir de l'espace de stockage d'objets dans GPFS. L'argument credentials est le dictionnaire inséré dans le code de votre bloc-notes.

Sécurité et fiabilité

Quel est le niveau de sécurité de Cloud Pak for Data as a Service ?

Cloud Pak for Data as a Service est très sécurisé et résilient. Voir Sécurité de Cloud Pak for Data as a Service.

Peut-on limiter le partage de ses données et de son bloc-notes à ses collaborateurs ?

Les données chargées dans votre service Spark et vos blocs-notes sont sécurisées. Seuls les collaborateurs de votre projet peuvent accéder à vos données et à vos blocs-notes. Chaque compte Watson Studio agit en tant que titulaire distinct des services Spark et Object Storage. Les locataires ne peuvent accéder aux données d'autres locataires.

Si vous souhaitez partager votre bloc-notes avec le public, masquez vos données d'identification du service de données dans votre bloc-notes. Pour les langages Python, R et Scala, entrez la syntaxe suivante : # @hidden_cell

Veillez à sauvegarder votre bloc-notes juste après avoir entré la syntaxe pour masquer les cellules contenant des données sensibles.

Ce n'est qu'après avoir effectué cette opération que vous devez partager votre travail.

Doit-on sauvegarder ses blocs-notes ?

Non. Vos blocs-notes sont stockés dans IBM Cloud Object Storage, qui offre une résilience en cas d'indisponibilité.

Partage et collaboration

Quelles sont les implications du partage d'un bloc-notes ?

Lorsque vous partagez un bloc-notes, le permalien ne change jamais. Toute personne dotée du lien peut afficher votre bloc-notes. Vous pouvez annuler le partage du bloc-notes en décochant la case permettant de le partager. Les mises à jour ne sont pas automatiquement partagées. Lorsque vous mettez à jour votre bloc-notes, vous pouvez synchroniser le bloc-notes partagé en cochant à nouveau la case pour le partager.

Comment partager son travail en dehors de RStudio dans Watson Studio ?

L'une des méthodes de partage de votre travail en dehors de RStudio dans Watson Studio consiste à le connecter à un référentiel GitHub partagé à partir duquel vous pouvez travailler avec vos collaborateurs. Pour plus d'informations, reportez-vous à ce billet de blogue.

Toutefois, la méthode recommandée pour partager votre travail avec les membres d'un projet dans Watson Studio consiste à utiliser des blocs-notes dans le projet à l'aide du noyau R.

RStudio est un excellent environnement de travail pour effectuer un prototypage et un travail individuel sur des projets R mais il n'est pas encore intégré aux projets de Watson Studio.

Comment partager son flux de modélisateur SPSS avec un autre projet ?

En raison de leur conception, les flux de modélisateur ne peuvent être utilisés que dans le projet où le flux est créé ou importé. Si vous devez utiliser un flux de modélisateur dans un autre projet, vous devez télécharger le flux du projet en cours (projet source) vers votre environnement local, puis importer le flux vers un autre projet (projet cible).

IBM Watson Machine Learning

Comment effectuer une expérimentation AutoAI ?

Accédez à la page décrivant la création d'une expérimentation AutoAI à partir d'un échantillon de données pour visionner une courte vidéo expliquant comment créer et effectuer une expérimentation AutoAI, puis suivez un tutoriel pour configurer votre propre échantillon.

Quels éléments sont disponibles pour la génération d'un modèle automatisée ?

L'outil graphique AutoAI de Watson Studio analyse automatiquement vos données et génère des pipelines de modèles candidats qui sont personnalisés pour votre problème de modélisation prédictive. Ces pipelines de modèle sont créés de manière itérative à mesure qu'AutoAI analyse votre jeu de données et détecte les transformations de données, les algorithmes et les valeurs de paramètres qui fonctionnent le mieux pour votre problème. Les résultats s'affichent dans un tableau de classement, avec les pipelines de modèle générés automatiquement classifiés en fonction de l'objectif d'optimisation de votre problème. Pour plus d'informations, voir Présentation d'AutoAI.

Quelles infrastructures et bibliothèques sont disponibles pour les modèles d'apprentissage automatique ?

Vous pouvez utiliser des outils, des bibliothèques et des infrastructures populaires pour entraîner et déployer des modèles d'apprentissage automatique à l'aide d' IBM Watson Machine Learning. La rubrique relative aux infrastructures prises en charge répertorie les versions et les fonctions prises en charge, ainsi que les versions obsolètes qui seront abandonnées.

Qu'est-ce qu'une clé d'API ?

Les clés d'API vous permettent de vous authentifier facilement lorsque vous utilisez l'interface de ligne de commande ou des API qui peuvent être utilisées dans plusieurs services. Les clés d'API sont considérées comme confidentielles car elles sont utilisées pour accorder l'accès. Traitez toutes les clés d'API comme un mot de passe car toute personne disposant de votre clé d'API peut simuler vos droits dans votre service.

Peut-on transmettre des commentaires ?

Oui. Nous vous encourageons à nous faire part de vos commentaires au fur et à mesure que nous développons cette gamme de services. Sur votre page d'accueil Cloud Pak for Data en tant que service, cliquez sur le lien Partager une idée.

Watson OpenScale

Présentation de Watson OpenScale

IBM Watson OpenScale suit et mesure les résultats de vos modèles d'intelligence artificielle et contribue à garantir leur exactitude, leur logique et leur conformité quelle que soit la plateforme où vos modèles ont été générés ou exécutés. En outre, Watson OpenScale détecte et aide à corriger les dérives d'exactitude lorsqu'un modèle d'intelligence artificielle est en production.

Comment Watson OpenScale est-il facturé ?

Il existe un plan de tarification Norme qui impose des frais fixes par modèle, sans restrictions sur le nombre de charges utiles, les lignes de retour d'informations ou les transactions pour l'Explicabilité. Les dernières informations disponibles se trouvent dans le catalogue IBM Cloud.

Existe-t-il une version d'essai gratuite pour Watson OpenScale ?

Watson OpenScale offre un plan d'essai gratuit. Pour vous inscrire, reportez-vous à la page Web de Watson OpenScale et cliquez sur Get started now. Vous pouvez utiliser le plan gratuit si vous le souhaitez (dans les limites d'utilisation mensuelle qui sont réactualisées tous les mois).

Watson OpenScale est-il disponible sur IBM Cloud Pak for Data ?

Watson OpenScale est l'un des services inclus pour IBM Cloud Pak for Data.

Comment convertir une colonne de prévision d'un type de données entier vers un type de données catégoriel ?

Pour la surveillance de l'équité, la colonne de prévision n'admet qu'une valeur numérique de type entier, même si le libellé de prévision est de type catégoriel. Comment configurer une caractéristique catégorielle qui n'est pas un entier ? Une conversion manuelle est-elle nécessaire ?

Les données d'entraînement peuvent avoir des libellés de classe tels que “Loan Denied”, “Loan Granted”. La valeur de prévision renvoyée par le point de fin d'évaluation IBM Watson Machine Learning a des valeurs telles que "0.0", "1.0". Le point d'extrémité d'évaluation comporte également une colonne facultative qui contient la représentation textuelle de la prévision. Par exemple, si prediction=1.0, la colonne predictionLabel peut contenir une valeur “Loan Granted”. Si une colonne de ce type est disponible, lorsque vous configurez le résultat favorable et le résultat défavorable pour le modèle, spécifiez les valeurs de chaîne “Loan Granted” et “Loan Denied”. Si une colonne de ce type n'est pas disponible, vous devez spécifier le nombre entier et les valeurs double de 1.0, 0.0 pour les classes favorables et les classes défavorables.

IBM Watson Machine Learning propose un concept de schéma de sortie qui définit le schéma de la sortie de point d'extrémité d'évaluation IBM Watson Machine Learning et le rôle pour les différentes colonnes. Les rôles sont utilisés pour identifier la colonne qui contient la valeur de prévision, la colonne contenant la probabilité de prévision et la valeur du libellé de classe, etc. Le schéma de sortie est automatiquement défini pour les modèles créés à l'aide du générateur de modèles. Il peut également être défini à l'aide du client Python IBM Watson Machine Learning. Les utilisateurs peuvent se servir du schéma de sortie pour définir une colonne contenant la représentation sous forme de chaîne de la prévision. Affectez au rôle modeling_role pour la colonne la valeur ‘decoded-target’. La documentation du client IBM Watson Machine Learning Python est disponible à l'adresse suivante: http://wml-api-pyclient-dev.mybluemix.net/#repository. Recherchez "OUTPUT_DATA_SCHEMA" pour comprendre le schéma de sortie ; l'API à utiliser est l'API store_model qui accepte le schéma OUTPUT_DATA_SCHEMA comme paramètre.

Pourquoi Watson OpenScale a-t-il besoin d'accéder aux données d'entraînement ?

Vous devez fournir à Watson OpenScale l'accès aux données d'entraînement qui sont stockées dans Db2 ou IBM Cloud Object Storage, ou vous devez exécuter un bloc-notes pour accéder aux données d'entraînement.

Watson OpenScale a besoin d'accéder à vos données d'entraînement pour les raisons suivantes :

  • Pour générer des explications contrastives : pour créer des explications, l'accès aux statistiques, telles que la valeur médiane, l'écart type et les valeurs distinctes des données d'entraînement, est requis.
  • Pour afficher les statistiques des données d'entraînement : pour remplir la page des détails de biais, Watson OpenScale doit posséder des données d'entraînement à partir desquelles générer des statistiques.
  • Pour construire un modèle de détection de dérive : le moniteur de dérive utilise les données d'entraînement pour créer et calibrer la détection de dérive.

Dans l'approche basée sur les blocs-notes, vous êtes censé télécharger les statistiques et d'autres informations lorsque vous configurez un déploiement dans Watson OpenScale. Watson OpenScale n'a plus accès aux données d'entraînement en dehors du bloc-notes, qui est exécuté dans votre environnement. Il n'a accès qu'aux informations téléchargées pendant la configuration.

Qu'est-ce que cela implique si le score d'équité est supérieur à 100 % ?

En fonction de la configuration de l'équité, votre score d'équité peut être supérieur à 100 pour cent. En d'autres termes, votre groupe surveillé obtient des résultats relativement plus équitables comparé au groupe de référence. Cela signifie techniquement que le modèle est inéquitable dans le sens inverse.

Comment le biais de modèle est-il atténué à l'aide de Watson OpenScale ?

La fonction de débiaisement dans Watson OpenScale s'effectue au niveau entreprise. Elle est robuste, évolutive et peut traiter une grande variété de modèles. Le débiaisement dans Watson OpenScale est un processus en deux étapes : La phase d'apprentissage consiste à étudier le comportement du modèle du client pour comprendre à quel moment il agit de manière biaisée.

La phase d'application consiste à déterminer si le modèle du client agit de manière biaisée sur un point de données spécifique et, le cas échéant, à corriger le biais. Pour plus d'informations, consultez Fonctionnement du débiaisement et Options de débiaisement.

Est-il possible de vérifier le biais de modèle sur des attributs sensibles, tels que la race et le sexe, même lorsque le modèle n'est pas entraîné sur ces attributs ?

Oui. Récemment, Watson OpenScale a livré une fonction innovante appelée "Détection de biais indirect". Vous pouvez l'utiliser afin de déterminer si le modèle présente un biais indirect pour les attributs sensibles, même si le modèle n'est pas entraîné sur ces attributs. Pour plus d'informations, consultez Fonctionnement du débiaisement.

Est-il possible d'atténuer le biais sur les modèles de régression ?

Oui. Vous pouvez utiliser Watson OpenScale pour atténuer le biais sur les modèles de régression. Aucune configuration supplémentaire n'est nécessaire pour utiliser cette fonction. L'atténuation de biais pour les modèles de régression est effectuée par défaut lorsque le modèle présente un biais.

Quelles sont les différentes méthodes de débiaisement dans Watson OpenScale ?

Vous pouvez utiliser les méthodes de débiaisement actif et de débiaisement passif. Pour plus d'informations, consultez Options de débiaisement.

Lors de la configuration d'un modèle, les informations sur l'emplacement des données d'entraînement sont requises et les options sont Cloud Object Storage et Db2. Si les données se trouvent dans Netezza, Watson OpenScale peut-il utiliser Netezza ?

Utilisez ce bloc-notes Watson OpenScale pour lire les données de Netezza et générer les statistiques d'entraînement, ainsi que le modèle de détection de dérive.

Pourquoi Watson OpenScale ne voit pas les mises à jour apportées au modèle ?

Watson OpenScale fonctionne sur un déploiement d'un modèle et non sur le modèle proprement dit. Vous devez créer un nouveau déploiement, puis configurer ce nouveau déploiement en tant que nouvel abonnement dans Watson OpenScale. Ainsi, vous pouvez comparer les deux versions du modèle.

Quels sont les différents types de risque associés à l'utilisation d'un modèle d'apprentissage automatique ?

Plusieurs types de risque associés aux modèles d'apprentissage automatique, tel qu'un changement dans les données d'entrée, également appelé dérive, peuvent entraîner des décisions incorrectes de la part du modèle et avoir un impact sur les prévisions métier. Les données d'entraînement peuvent être nettoyées pour être exemptes de biais mais les données d'exécution peuvent induire un comportement biaisé du modèle.

Les modèles statistiques traditionnels sont plus simples à interpréter et à expliquer, mais incapables d'expliquer le résultat du modèle d'apprentissage automatique, ce qui peut constituer une menace sérieuse pour l'utilisation du modèle.

Pour plus d'informations, voir Gérer le risque de modèle.

Dois-je surveiller le tableau de bord Watson OpenScale pour m'assurer que mes modèles se comportent comme prévu ?

Non, vous pouvez configurer des alertes par courrier électronique pour vos déploiements de modèle de production dans Watson OpenScale afin de recevoir des alertes par courrier électronique chaque fois qu'un test d'évaluation de risque échoue. Vous pouvez ainsi identifier les problèmes et les résoudre.

Quelle est la relation entre IBM OpenPages et Watson OpenScale dans le périmètre de gestion des risques de modèle global ?

IBM propose une solution complète de gestion des risques liés aux modèles avec IBM Watson OpenScale et IBM OpenPages with Watson. IBM OpenPages MRG offre une gouvernance de risque de modèle qui vous permet de stocker et gérer un inventaire de modèles complet. IBM Watson OpenScale surveille et mesure les résultats des modèles d'intelligence artificielle sur le cycle de vie et valide les modèles.

Pour plus d'informations, consultez la rubrique décrivant la configuration de la gouvernance de modèle avec IBM OpenPages MRG.

Dans Watson OpenScale, quelles sont les données utilisées pour le calcul des métriques de qualité ?

Les métriques de qualité sont calculées en utilisant des données de retour libellées manuellement et des réponses de déploiement surveillées pour ces données.

Dans Watson OpenScale, le seuil peut-il être défini pour une mesure autre que'Area under ROC'pendant la configuration ?

Non, actuellement, le seuil ne peut être défini que pour la mesure'Area under ROC'.

Rubrique parent : Cloud Pak for Data en tant que service